gestionnaires rss et hasard

Pourquoi les gestionnaires d’établissement se lancent-ils dans des aventures de construction hasardeuses ?

Dans les années 1970, les premières résidences services pour personnes âgées ont été créées. Ces projets étaient avant tout des produits immobiliers s’adressant à des propriétaires occupants disposant de revenus élevés et dont les exploitants n’étaient pas des professionnels du grand âge.

Cinquante ans plus tard, les structures semblent s’être professionnalisées, mais les motivations de chaque nouvelle ouverture de résidence restent – la plupart du temps – d’ordre immobilier et spéculatif.

Les gestionnaires de Résidences Services Senior sont bien souvent des filiales de groupe de promotion immobilière, or la promotion apporte une plus-value globale à l’opération.

Oseraient-ils réaliser des Résidences Services qui ne ”tourneront” pas ?

Ce choix révoltant est parfois assumé dès le départ, dans le plus grand secret, bien entendu. Cette supercherie dont les élus et administrés font les frais permet d’assumer un risque d’exploitation qui ne serait jamais consentit au regard du Business Plan de l’exploitation.

Comment savoir si la plus-value apportée par la promotion est légitime ?

Faire décoller une exploitation de type résidence services senior nécessite d’avoir les reins solides. En effet, même un établissement qui répond à une demande réelle et mesurable doit subir une période progressive de montée en charge.

Le démarrage – qui peut durer plus de 18 mois – coûte cher à l’exploitant promoteur, qui paye les charges fixes et variables ainsi que son immobilier. Quelques centaines de milliers d’euros peuvent être englouties dans cette phase.

L’opération de promotion doit permettre un décollage de l’équipement, à condition que l’exploitation prenne le relai un jour !

Donc pour les exploitants, la promotion fait vivre, et l’espoir aussi !

L’espoir ?

Il réside dans la croissance connue et martelée d’un doublement du nombre de seniors à partir de 2030. Mais qui peut affirmer que ces seniors du futur voudront habiter les résidences services d’aujourd’hui ?

Quand devez-vous siffler la fin de la partie ?

Tout dépend du jeu auquel on joue. S’il s’agit d’empêcher le déploiement de résidences services à gogo sans aucune considération du potentiel réel de votre territoire, vous devez agir assez vite !

Mais comment ?

Vous avez le sentiment de subir la loi des exploitants privés d’habitats senior ?

Vous n’êtes plus protégé par le Conseil Départemental contre une prolifération anarchique des “solutions seniors” inadaptées.

La stratégie des exploitants privés n’est plus interfacée avec le Plan Départemental médico-social.

Ils sont libre de s’installer où bon leur semble, sans rendre de comptes à la mairie !

Trop, c’est trop 😡

En 2001, vous avez perdu le contrôle sur les Services à Domicile que le Conseil Départemental subventionne via l’APA.

En 2002, vous avez perdu le contrôle sur la création des maisons de retraite lorsqu’elles sont devenues EHPAD.

En 2015, vous avez perdu le contrôle sur la création des foyers logements quand la loi ASV les a transformés en résidences autonomie.

En 2021, vous pouvez reprendre le contrôle sur la création d’habitats seniors dans votre commune.

Vous pouvez assumer vos engagements vis-à-vis des usagers les plus vieux… et de tous les autres.

Vous avez le choix.

Vous pouvez passer à l’action, sans entraves.

Venez découvrir comment en vous inscrivant à notre webinaire gratuit du 23 février 2021.

Cet événement réservé aux élus et cadres locaux apportera des réponses pratiques à vos questions relatives à l’implantation d’habitats senior sur votre territoire.

A partir de cas pratiques, de retours d’expérience et de mises en situation, nous vous montrerons :

  • Comment mettre à profit vos outils réglementaires,
  • Comment travailler en bonne intelligence avec les communautés de territoire,
  • Comment élaborer des stratégies gagnant – gagnant avec les promoteurs qui ont vraiment à coeur le bien vieillir de vos usagers.
  • Comment séparer le bon grain de l’ivraie.
  • Comment rester souverain.

Ce webinaire exclusif sera animé par Hervé Andriot, Président de Société Inclusive et expert en politiques d’habitat senior.


Cet article est le premier épisode de notre dossier spécial consacré aux enjeux de l’habitat senior pour les élus et cadres locaux. Vous pouvez poursuivre votre lecture avec les épisodes suivants :

Quelles sont les attentes des seniors habitant une ville moyenne. Un cas pratique pour vous présenter les perspectives de l’habitat collectif senior dans une ville moyenne, à partir des comportements observés chez les seniors en France en 2020.

Comment construire le bon habitat senior dans une commune rurale ? Un second cas pratique pour présenter les perspectives d’un habitat collectif senior dans une commune de plus petite taille où les enjeux senior doivent se penser à un niveau territorial plus large.

La boite à outils de l’élu local pour se défendre contre une invasion anarchique. Nous vous présentons nos pistes pour faire les bons choix et refuser les propositions boiteuses.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.